<

Rubrique : Ressources documentaires
Catégorie : Documents & témoignages anciens
RETOUR ACCUEIL LE SITE

Le Manotte d'Artois ; une page d'histoire de ce pigeon ( 2 )





Chasse et Pêche du 21/02/1904 , page 349
Le pigeon manotte
" Ce pigeon est originaire du Pas-de-Calais ,où on le rencontre dans les fermes de moyenne culture.Les grandes fermes possèdent des colombiers de pigeons bisets dont les jeunes se vendent entre 30 et 40 centimes, et les fermes de moyenne et petite culture élèvent le manotte , pigeon plus gros et se vendant entre 0.fr 80 et 1 franc.
Ils ont pour nids des cases en bois attachées à l'intérieur d'une étable ou d'une écurie, un trou percé dans le mur donne communication avec l'extérieur.Ces nids s' appellent des manottes, d'où est venu le nom de ce pigeon de ferme très apprécié.
Le manotte est beaucoup moins sauvage que le biset de ferme, il est plus gros, mais il faut le nourrir à la ferme, il ne va pas aux champs comme le biset. Il profite de la distribution de grains que l'on fait aux poules de la ferme , pour se nourrir et élever sa progéniture.
Les jeunes sont assez gros et leur chair paraît plus blanche que celle des bisets.
II en existe trois variétés :
l ° La " noir et blanc " ;
2° La " bleu et blanc ";
3° La " bleu écaillé et blanc ".
Cette dernière provient du croisement des deux précédentes.

** page 350 : Standard du pigeon manotte avec ci-haut : gravure page 350 " le pigeon manotte "
( Ce dessin semble être le document le plus ancien représentant un pigeon manotte )
par M. R. Fontaine, président du Pigeon Club français.

Pays d'origine.
-- Pas-de-Calais.
Forme.-- Pigeon mondain.
Taille.-- Un peu plus gros que le pigeon voyageur.
Poids.-- Mâles : 4 à 500 grammes. Femelles : 3 à 400 grammes.
Bec.-- Assez grêle , de couleur blanc rosé, souvent taché lorsque le pigeon a des moustaches morilles blanches, unies , disposées longitudinalement.
Tête.-- Assez forte.
Huppe.-- Plantée haut, en pointe, assez épaisse.
Yeux.-- Oeil de vesce, filet et membrane autour des yeux blanchâtres, formant un cercle bien régulier.
Cou.-- Moyen, plutôt court.
Poitrine.-- Assez large et profonde, bréchet droit.
Dos.-- Large et plat.
Ailes.-- Assez courtes, bien serrées au corps, se posant sur la queue sans se croiser.
Queue.-- Moyenne, bien fournie, dans le prolongement du dos.
Ongles.-- De couleur blanc rosé.
Cuisses et jambes.-- Plutôt courtes.
Tarses.-- Moyens, nus, de couleur rouge carmin.
Doigts.-- Bien écartés et assez forts.
Couleur du plumage.-- Tête et devant du cou blancs, le blanc de la tête s'arrêtant au milieu de la huppe et descendant sur le devant du cou en forme de bavette. La partie postérieure du cou, le dos, la poitrine, les ailes, à l'exception des épaules, sont colorés. La queue peut être colorée ou blanche, le col blanc. Au milieu du dos se trouve une tache blanche à peu près de la forme d'un coeur. Certains pigeons ont de chaque côté ou d'un seul côté des joues, une moustache colorée qui part de la commissure du bec et va jusqu'à l'oeil, cette moustache est large d'environ 3 millimètres.
Qualités.-- Bonne taille et marquage correct.
Défauts.-- Trop de blanc, iris très orangé; huppe en coquille; marquage irrégulier. A ce propos, celui représenté serait plus correct si la partie foncée sur le côté du cou était en ligne droite.
.


Pigeon Manotte d'Artois ( 1914 ) ,

sujet naturalisé du Muséum d'Histoire Naturelle de Lille

source : Vie à la Campagne du 15/02/1926




PAGE SUIVANTE Un résumé de l'histoire du pigeon de ferme